AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Austin Power is here !!! | Fiche terminée |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Austin L. Winston


avatar

Féminin Pseudo : Angel
Age : 37
Date d'inscription : 27/12/2009
Messages : 112
: U2 - With or without you

(c) : Dead ; Lili59 (gif) ; me (texte signature)
Age : 25 ans
Emploi, études : Infirmier en soin palliatif

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Carpe Diem

MessageSujet: Austin Power is here !!! | Fiche terminée |   Jeu 31 Déc - 0:11



Austin L. Winston


By me

« Il avait l'impression que sa vie entière
était une espèce de rêve et il se demandait parfois
qui était le rêveur et si ce qu'il imaginait lui plaisait. »
Douglas Adams



      les Banalités.


    Nom ▬ Winston
    Prénom(s) ▬ Austin Lucas
    Date & lieu de naissance ▬ 8 juillet 1984, Newcastle en Australie
    Profession, études ▬ Infirmier
    Etat civil ▬ Célibataire
    Avatar ▬ Milo Ventimiglia




      les Subtilités.


    Ton havre de paix ? ▬ De tous les pays que j'ai pu voir, le seul où je me suis véritablement senti bien fut l'Irlande. Tout de ce pays me plaît. Sa culture... ses gens... ses paysages... sa douceur et ses musiques... je me suis pris de passion pour ce pays. J'aimerai tant y retourner un jour. Qui sait... peut-être pour de prochaines vacances?
    Le DVD toujours placé dans ton lecteur ? ▬ Forrest Gump... c'est fou comme je peux aimer ce film. J'ai beau le revoir encore et encore, jamais je ne me lasse. Et qui soulève beaucoup de questions importantes selon moi. Un film que je ne peux que conseiller.
    Ton livre le plus abîmé ? ▬ Cent ans de solitude de Gabiel Garcia Marquez. Je crois que j'ai dû le lire une bonne dizaine de fois. Mais c'est loin d'être le seul que j'affectionne... Sur la route de Kerouac ou encore Marche ou crève de Richard Bachman (alias Stephen King) font partie de mes préférés.
    Ce qui passe en boucle sur ton mp4 ? ▬ With or without you de U2... cette chanson-là, on peut dire qu'elle le suit tout le temps. C'est celle qu'il écoute le plus. Mais il y a aussi un certain nombre d'autres musiques qu'il aime souvent écouter... notamment des groupes comme Muse, Radiohead ou encore Saez et Lifehouse. Et encore la liste est trop longue. C'est qu'il est assez éclectique. Mais dernièrement, c'est une chanson d'un groupe découvert sur internet qu'il ne cesse plus d'écouter... Are you the one de Within Temptation... une jolie chanson, bien qu'un peu mélancolique. Au fond, un peu à son image parfois...
    Impossible de vivre sans ? ▬ Son appareil photo. C'est simple, il photographie tout et n'importe quoi. Il ne peut pas s'en empêcher, dès que il voit une scène insolite, il faut qu'il l'immortalise. Mais il y a une autre chose dont il ne peut pas se séparer... les livres. Si vous saviez le nombre de bouquins qu'il peut acheter (il suffit juste de voir sa bibliothèque), je crois que vous vous affoleriez xd. C'est une vraie passion pour lui... et elle a pour but de beaucoup l'apaiser.
    La personne que tu admires ? ▬ Quelles autres personnes à part ses parents, ainsi que sa sœur, pourrait-il admirer?
    Celui/Celle qui finira dans ton lit ? ▬ Austin n'est pas ce qu'on pourrait appeler un homme à femme. Loin d'être un véritable séducteur - bien qu'il séduit malgré lui - il ne couche pas à droite et à gauche. Mais parce qu'il se sent amoureux de la fille en question. Et oui, c'est que c'est un grand romantique notre Austin! De plus, il ne rêve que d'une fille douce, sensible etc... telle est son idéale féminin... un peu à son image en quelque sorte.
    Qu'est ce qui te fais avancer dans la vie ? ▬ Ce qui le fait avancer dans la vie? Et bien tout simplement, c'est la vie elle-même! Qu'y a t-il de plus motivant et de plus enthousiasmant que de vivre? Rien. Du moins pour lui. La vie offre tellement de choses à vivre aussi.
    Et qu'est ce qui te fais reculer ? ▬ La peur de décevoir les gens qui comptent le plus pour lui. En réalité, il a trop besoin des autres. De se sentir entouré.
    Des regrets qui pèsent sur ta conscience ? ▬ D'avoir laissé un ancien amour le quitter pour un autre, sans s'être suffisamment battu pour la garder...




      [size=28] le Mot de la fin.


    Pseudo ▬ Angel
    Age ▬ 28 ans
    Pays ▬ France
    Double-compte ? ▬ Non
    Comment avez-vous connu AYW ? ▬ Par Kateryn et Kimouh.
    Pourquoi vous joindre à nous ? ▬ Et bien tout simplement parce que le fait de RP avec vous, me manquait beaucoup.
    Avez-vous lu le réglement ? ▬ OK.


Dernière édition par Austin L. Winston le Lun 25 Jan - 2:56, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin L. Winston


avatar

Féminin Pseudo : Angel
Age : 37
Date d'inscription : 27/12/2009
Messages : 112
: U2 - With or without you

(c) : Dead ; Lili59 (gif) ; me (texte signature)
Age : 25 ans
Emploi, études : Infirmier en soin palliatif

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Carpe Diem

MessageSujet: Re: Austin Power is here !!! | Fiche terminée |   Jeu 31 Déc - 0:12



      l'Essentiel.


    Une naissance... un miracle...
    le commencement d'une vie!

      « Il y a de fortes chances pour que ... pour que vous ne puissiez plus avoir d'enfant. » avait alors dit un jeune médecin, d'une toute petite clinique de Newcastle, à une mère venant tout juste de subir une fausse couche.

      « ... je suis désolée ... » ajouta t-il aussitôt, tandis que les yeux de la jeune femme s'embuèrent. Il est des choses difficiles à apprendre ... et d’autant plus difficiles lorsqu'on est un jeune médecin, fraîchement sorti de l'école de médecine. C'était son tout premier accouchement - du moins le premier qu'il avait dû pratiquer seul. Il aurait bien voulu faire plus pour tenter de sauver le bébé, mais c'était, hélas, déjà bien trop tard ... l'enfant était mort avant même d'avoir été expulsé du ventre de sa mère.


    Quelques mois plus tard, dans cette même clinique, et avec le même médecin qu'à l'époque, une jeune femme de vingt trois ans environs, y est admise par une fraîche nuit d'été. Tandis que tout Newcastle dormait paisiblement, sous les éclairages rendant la ville encore plus belle, la jeune mère avait été emmenée jusqu'en salle de travail. L'accouchement dura un peu plus d'une heure et demie. On avait bien cru que l'enfant ne survivrait pas ... mais, au final, tout s'est bien passé. Un petit garçon venait de pousser son premier cri ... un joli petit bébé et en parfaite santé qui plus est. Une belle revanche sur la vie en somme! Et comme pour leur montrer que Dieu ne les avait pas oublié, une nouveau événement vit le jour trois ans plus tard... une petite fille... une petite sœur qu'Austin adorait déjà énormément. Les premières années de la vie du jeune Winston furent les plus belles de sa vie. Non pas que les autres n’aient pas été très bien, loin de là. Mais disons que l’enfance est la période qu’il préfère le plus. Peut-être parce qu’à cet âge-là on paraît si innocent… et si loin de toutes les préoccupations du monde des adultes. Il lui arrive même encore parfois à regretter cette époque, où tout était si simple… et facile surtout. Peut-être avait-t-il pendant un moment un complexe de Peter Pan en lui qui sait ? En tout cas, il est certain qu'il n'oubliera jamais ces années. D'autant plus que c'est durant celle-ci que sa vocation était né. En effet, au fond de lui, il avait toujours que ce qu'il voulait faire... ce qu'il aimait faire... c'était d'aider et prendre soin des gens. D'ailleurs, il ne suffisait qu'à le voir avec sa petite sœur pour ne pas en douter une seconde.



    L’adolescence…
    ou la vie de nomade !

      « Dis papa… est-ce que toi et maman avaient pensé à vous poser un jour ? » avait un jour demandé Austin à son père.

      « Je ne sais pas… peut-être un jour oui. » lui avait-il répondu. Peut-être un jour. Mais avait-il conscience que derrière la question de son aîné, se cachait une souffrance. Celle de n’avoir pas pu réellement avoir eu le temps de se faire des amis. Car comment parvenir à s’attacher à quelqu’un lorsqu’on devait les quitter pour un autre ailleurs ?


    La famille Winston avait pris l’habitude de voyager à travers le monde. Ils en avaient visité des lieux… des villes… vu tant de choses… mais étaient-ce suffisant ? Était-ce réellement le choix de vie que ses enfants auraient voulu avoir. Bien entendu qu’ils ne s’en étaient jamais plains. Bien entendu qu’ils avaient appréciaient découvrir tant de diversité dans le monde… de se découvrir de nouveaux amis à travers les continents. Mais qu’est-ce réellement qu’avoir des amis, si c’est pour les laisser au bout de quelques mois, semaines… voir quelques jours ? Il venait d’avoir dix-sept ans et déjà ce mode de vie – qu’il aimé tant auparavant – commençait à l’ennuyer. Seulement, il ne savait pas le dire à ses parents. Et il avait préféré leur cacher la vérité durant un an, pour pas leur faire de peine. Et bien qu’il savait pertinemment qu’ils auraient compris son désir de vivre sa vie, au fond de lui, il craignait de les décevoir. Il était comme ça. Toujours à se soucier des autres au lieu de penser un peu à lui que vous voulez-vous. C’est pourquoi il a n’en a parlé à personne… pas même à sa petite sœur – avec qui il était si proche. Mais il était loin de se douter qu’elle nourrissait la même envie que lui. Et ce n’est que l’année suivante qu’ensemble, ils avaient pris leur courage à deux mains pour annoncer à leurs parents leur envie de se poser enfin. Ils sont alors partis vivre à Melbourne chez leur parrain. C’était il y a tout juste sept ans. Et c’était tout de même, un déchirement pour Austin que de devoir se séparer de sa famille. Mais tel avait été son choix… et il ne le regrettait nullement. Et même s’il goûtait pleinement aux joies de sa nouvelle vie, il ne pouvait tout de même pas s’empêcher de repenser un peu à ces années d’errance. C'est qu'on oublie pas aussi facilement qu'on le voudrait. Et puis, qu’il le veuille ou pas, c’étaient de très bonnes années. Des instants qui ne pourront jamais être effacer de leur mémoire.

      « Sans doute le plus bel endroit que j’ai vu jusqu’ici ! » se souvient-il avoir dit à sa sœur, lors de leur séjour en Irlande. La meilleure escale selon lui. Et sûrement celle qui lui laissera les meilleurs souvenirs. Peut-être parce que c’est ici même qu’il avait connu son premier émoi. Il avait quinze ans et c’était la première fois qu’il tombait amoureux. Du paysage mais en même temps d’une fille du village où ils logeaient à l’époque. Seulement – comme à chaque fois – il avait fallu reprendre la route. Et c’est ainsi que finit cette histoire qui n’avait pourtant même pas commencée…


    Il se souvient de tout. De chaque moment… des moindres instants passés sur les routes et océans… et avec le recul, il ne peut s’empêcher de penser à quel point sa vie est bien remplie. Oui. Parce que ce n’est, évidemment, pas donné à tout le monde d’avoir autant voyager. Et à l’heure actuelle, il mesure encore la chance qu’il a eu d’avoir pu en faire. Les voyages forment la jeunesse dit-on? En tout cas, ce n’est certainement pas sur les bancs d’une école qui aurait pu en savoir autant sur le monde. Pour lui, voyager constituait la meilleure école qui soit - même si, bien sûr, il avait énormément envié les enfants qui y retrouvé leurs petits camarades. Vous l'aurez donc compris... Austin garde malgré tout, un assez bon souvenir de ces années d'errance. Pourquoi devrait-il les regretter aussi? Elles lui ont tellement apporté de choses que les renier serait impossible. Et puis de toute façon, il ne le pourrait pas. Au contraire - et même s'il l'a quitté entre temps - il ne remerciera jamais assez ses parents de leur avoir fait découvrir ce mode de vie. Il en est sorti que plus grandi.


    Des amis… un métier…
    Un œil ouvert sur un nouvel horizon…

    La vie à Melbourne depuis qu’il y est arrivé, s’est plutôt bien déroulée jusqu’à présent. Tout lui a sourit en sept ans. Tout ? Enfin presque tout. Et oui, il est des choses qui ne réussissent pas à tout le monde malheureusement. Austin en sait bien quelque chose. Il avait été heureux. Plus heureux que jamais. Comme jamais il n’aurait pu imaginer l’être un jour. Et ce bonheur, il le devait à la fille la plus extraordinaire jamais rencontrée jusqu’alors. Sarah. C’était comme ça qu’elle se nommait, et il en était très amoureux. Seulement, il faut croire que le bonheur est réservé qu’à une petite partie catégorie de personne. Du moins c’est ce qu’il avait cru lorsqu’un jour de pluie, sa petite amie venait de lui apprendre qu’elle avait rencontré quelqu’un d’autre… et qu’elle l’aimait. Imaginez un peu qu’on vienne vous apprendre qu’on vous quitte pour un autre, vous réagiriez-vous comment ? Bien sûr qu’il lui en avait voulu… énormément même… mais c’est surtout de la colère qu’il ressentait – colère mêlée à la douleur de voir que tout ce en quoi il croyait depuis quelques mois, n’existait en réalité pas.


      « Va t’en ! » lui avait-il dit sur le coup. Bien sûr, il ne le pensait pas. Il aurait tant aimé pouvoir tout arranger et qu’ils redeviennent aussi unis et amoureux qu’avant, mais là c’était comme un gros coup de poignard dans le cœur qu’il venait de se prendre.

      « Je suis désolée… j’ai jamais voulu cette situation. Je ne voulais pas te faire de mal… » Il écoutait lui dire ces dernières paroles sans rien dire. La tête baissée pour ne pas ne pas montrer ses yeux rougis par les larmes. A ce moment-là, il aurait aimé dire quelque chose… mais il n’en avait pas trouvé la force. Tout ce qu’il souhaité, c’était être seul… qu’elle s’en aille le retrouver puisque c’était ce qu’elle voulait.

    Il ne lui en voulait pas vraiment. Ce jour-là, c’était l’émotion qui l’avait fait parlé. Et puis, il s’était rendu compte que sa colère avait plus été portée contre cet homme qui lui avait piqué sa copine. Et il ne s’était pas gêné pour aller le lui faire comprendre. Un bon coup de poing en pleine figure, ça fait beaucoup de bien vous ne trouvez pas ? Tout ça pour dire que depuis ce jour, il ne le portait pas dans son cœur. Mais la disparition tragique de Sarah a atténué fortement cette colère. Le ressentir aussi anéanti par la perte de celle qu’il aimait, lui avait rappelé sa propre douleur… et il avait cessé de lui en vouloir. Bon de là à devenir ami, y a encore du boulot. Parce qu’à l’heure actuelle, ils ne le sont pas du tout. Mais bon qui sait ce que l’avenir nous réserve aussi…

    L’amitié compte aussi pour le jeune Winston. Elle aura beaucoup comptait d’ailleurs au cours de chaque étapes de sa vie. Surtout dans les moments difficiles. C’est que c’est toujours plus facile de traverser les épreuves de la vie avec un bon ami à ses côtés… quelqu’un pour soutenir sans juger ni rien. Austin croit énormément en l’amitié, bien qu’il n’eut que très peu d’amis. Et pour cause, pas toujours facile de se lier avec quelqu’un lorsqu’on est obligé de le quitter si tôt rencontré. Mais bon, nous en avons déjà parlé alors inutile de s’y attarder d’avantage. Parlons plutôt de cette rencontre faite peu de temps être arrivé à Melbourne. Amitié qui avait d’ailleurs assez mal commencé. Et c’est qu’il s’en souvient encore notre pauvre Austin… enfin son nez surtout s’en souvient. Les deux jeunes gens s’étaient rencontrés dans un bar. Liam n’allait visiblement pas très bien. C’est du moins ce qu’Austin avait cru ressentir en passant à proximité de lui pour se commander à boire. Seulement avec le recul, il avoue qu’il a manqué quelque peu de finesse. Cela, c’est le moins qu’on puisse dire ! Il aurait dû comprendre de suite que le jeune homme voulait être seul… mais au lieu de ça, lui insistait pour qu’il parle. Tout s’est enchaîné ensuite. Un coup de poing… puis un client éméché voulant prendre la défense d’Austin… et la plus grosse baston que le bar ait connue commençait. La police arrivait sur les lieux mais ne trouvait pas les deux instigateurs de la bagarre. Et pour cause, ils avaient pris du ridicule de la situation et ils étaient ainsi sortis du bar ensemble pour aller boire un verre ailleurs. Austin avait compris qu’il lui faudra y aller plus molo la prochaine fois… tandis que Liam s’était rendu compte qu’il venait de se trouver une personne de confiance. C’est ainsi qu’une belle amitié débutait. Il sent même qu’il serait prêt à se sacrifier pour le bonheur de son ami. Mais l’amitié peut-elle résister à tout ? Affaire à suivre…

    A côté de ça, le jeune homme a la chance d’exercer la profession qu’il s’est choisi étant encore enfant. Infirmier en soin palliatif, c’est à l’hôpital de Melbourne qu’il s’est trouvé un poste. Il y travaille depuis bientôt deux ans et a fini par nouer de véritables liens avec les patients dont il s’occupe. C’est qu’on finit par s’attacher aux gens à force de s’occuper d’eux. C’est d’ailleurs toujours un peu difficile pour lui lorsque l’un d’entre eux vient à mourir. Mais il sait prendre sur lui et rester très professionnel lorsqu’il le faut. L’une de ces nombreuses qualités sûrement. Mais c’est également sur ce même lieu de travail qu’il avait fait l’une des rencontres les plus importantes de sa vie. Une collègue - infirmière comme lui - avec qui il avait fini, avec le temps, par devenir ami. Et pourtant, là non plus ce ne fut pas simple. N’ayant pas un caractère très facile, on ne peut pas dire qu’elle se soit laissée facilement approchée. Mais Austin y était parvenu, à force de ténacité. Même si elle se montrait désagréable avec lui, il restait là toujours auprès d’elle… ne la lâchait pas. Il avait fini par s’attacher à elle. Peut-être un peu trop d’ailleurs. Et pour cause, il commençait à avoir de réels sentiments pour elle. Une situation assez délicate surtout que, depuis quelques semaines, il avait fait la connaissance d’une autre jeune femme envers qui il avait aussi des sentiments.


Dernière édition par Austin L. Winston le Mer 6 Avr - 2:06, édité 74 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin L. Winston


avatar

Féminin Pseudo : Angel
Age : 37
Date d'inscription : 27/12/2009
Messages : 112
: U2 - With or without you

(c) : Dead ; Lili59 (gif) ; me (texte signature)
Age : 25 ans
Emploi, études : Infirmier en soin palliatif

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Carpe Diem

MessageSujet: Re: Austin Power is here !!! | Fiche terminée |   Lun 25 Jan - 2:55

    Fiche terminée :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam A. Warren


avatar

Féminin Pseudo : Melodinouh
Age : 27
Date d'inscription : 22/12/2009
Messages : 194
Age : 22ans
Emploi, études : officielement photographe, officieusement dealer

MessageSujet: Re: Austin Power is here !!! | Fiche terminée |   Lun 25 Jan - 20:00

    Tout est bon mon petit Austin! Je te valide avec grand plaisir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin L. Winston


avatar

Féminin Pseudo : Angel
Age : 37
Date d'inscription : 27/12/2009
Messages : 112
: U2 - With or without you

(c) : Dead ; Lili59 (gif) ; me (texte signature)
Age : 25 ans
Emploi, études : Infirmier en soin palliatif

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Carpe Diem

MessageSujet: Re: Austin Power is here !!! | Fiche terminée |   Lun 25 Jan - 21:41

    Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Austin Power is here !!! | Fiche terminée |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Austin Power is here !!! | Fiche terminée |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• as you want! :: - ALL BEGINS HERE - :: • Rite de passage - présentations • :: &. Reçu avec mention-