AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It’s always the same way, make some fun ! [Kenzie H.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sydney Feldman

I can't see threw walls;
But I can Kick your ass!


avatar

Masculin Pseudo : syssy
Age : 25
Date d'inscription : 19/12/2009
Messages : 1038
: AaRON - Le Tunnel D'or

(c) : Dodixe - True Feelings
Age : 20 ans
Emploi, études : Etude de droit / Pompier volontaire

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: L'amour est un poisson d'avril

MessageSujet: It’s always the same way, make some fun ! [Kenzie H.]   Dim 14 Mar - 22:12




    Il y a des jours comme ça, où rien ne va, et vous avez beau faire en sorte que tout aille dans votre sens, rien à faire c’est toujours pareil, les choses ne tournent pas rond. Aujourd’hui était une de ces journées, où tout vous échappe, à commencer par le temps. C’est vrai que la pluie avait commencée à tomber dès le début de la semaine, mais elle s’en allait et revenait à son grès, seulement quelques goûtes, par-ci, par-là, rien de bien méchant, mais aujourd’hui, elle tombait averse, à croire qu’on n’était pas loin de l’inondation, mais s’il n’y avait que la pluie qui était ennuyeuse aujourd’hui ! Hors il y avait un tas d’autre détail qui faisait de cette journée un cauchemar… Par exemple le grille pain, hier monsieur fonctionnait encore très bien, mais ce matin « pouf » et les tartines finir carbonisées, tout comme le grille pain. C’est typiquement le genre de journée, où l’on vous annonce que vous êtes viré, ou bien que votre petite amie, ou petit copain vous quitte après plusieurs années de vie commune. Génial ! C’était une de ces journées qui avait débutée pour Sydney Feldman. La sienne avait commencée par un chauffe-eau qui tombe en panne et une douche froide pour le réveil, avant de se poursuivre donc avec ce fameux grille pain en flamme, encore heureux que le jeune homme était pompier volontaire, un peu plus et c’était l’appartement qui aurait pris flamme. Et comme si cela ne suffisait pas le charmant couple, voisins de Sydney, avait décidé une fois de plus de se disputer, à coups de paroles si douces, et de voix mélodieuses. Bref une journée, typiquement normale et charmante s’annonçait au jeune homme aujourd’hui.

    La journée de cour venez de se terminer, tôt pour une fois, mais pourquoi fallait-il que ce soit sur ce genre de journée. Sydney pensait qu'en cour, le temps passerait plus vite, et les petits malheurs de la journées également, et bien non loin de là, il s'étaient accumulés, le dernier en date étant Sydney rentrant à pied sous la pluie alors que sa moto venait de tomber en panne, et même pas une douche chaude pour l'accueillir et le réconforter. Oui cette journée était vraiment géniale. Le jeune homme alla ranger sa moto dans le garage et, se dépêcha de rentrer au chaud dans son appartement, les cris des voisins étant là pour l'accueillir joyeusement, une nouvelle fois... Le jeune homme une fois dans son appartement cosy, se précipita sous la douche, qui fut une douche éclair, avant de s'affaler sur son canapé (près du radiateur), totalement désemparé, espèrent que demain serait un jour meilleur. Et là... Plus rien le vide (et les cris des voisins bien-sûr), Sydney s'ennuyait seul, rien d'intéressant à la télé, rien non plus à la radio. Bref, le vide interstellaire... Il ne lui restait plus qu'une seul solution, comme à chaque fois dans ces cas, et son regard se tourna alors... Le téléphone ! Quel magnifique idée avait eu monsieur Graham Bell, en inventant le téléphone un certain 14 février 1876. Bref, Sydney tendit le bras afin d'attraper ce minuscule appareil qui n'avait plus rien à voir avec l'invention de Graham Bell, et appela un des numéros enregistrés: celui de Kenzie. Quelques bips plus tard et une jolie voix féminine sortie de l'appareil, Sydney invita donc la jeune fille à passer chez lui, après lui avoir demander un rendez-vous pour sa moto chérie.

    Quelques instant plus tard, la jolie rousse sonnait à la porte du jeune homme, attendant que Sydney vienne lui ouvrir. Elle n'épargna pas les voisins de Sydney toujours aussi bruyants depuis ce matin, et suivit le jeune homme qui s'affala une nouvel fois sur le divan. Il regardait sa télé restée éteinte, toujours avec si peu d'entrain. Le regard du jeune fixait cet écran noir, qui restait immobile devant ses yeux, et puis... Et puis rien ! Il ne savait même pas quoi dire à Kenzie, elle avec qui habituellement tout était naturel... Il se tourna vers elle, essaya de lui dire un mot, puis renonça, sentant que sa conversation allez vite tourner autour du temps si peu plaisant qu'il faisait aujourd’hui, à Melbourne. Il poussa alors un long soupir de mécontentement, ayant pour résulta un simple « j'en ai mare ». Quel conversation passionnante, vous ne trouvez pas ? Oh moins les voisins mettait encore un peu d'ambiance avec leur dispute me diriez-vous ! Mais même eux avez décidés d'en terminer avec cela, ce qui ne manqua pas de faire réagir Sydney:

      - Oh non, il ne manquait plus que ça... dit-il d'un air désespéré; il ne manquait plus qu'ils s'y mettent, je préfère encore quand ils se disputent toute la journée.


    Voyant l'air ébahit de Kenzie, qui ne suivait pas Sydney dans ses propos, ce dernier, décida de s'expliquer, ou presque:

      - Je pourrais bien t'expliquer, mais c'est plus drôle que tu constates par toi même les dégâts, non pas que je ne sois pas heureux que leur dispute est enfin cessé, seulement, je sais par avance ce que cela annonce, et... Écoutons plutôt


    Un silence s'installa durant quelques minutes, mais pas pour longtemps, car le concert des voisins n'était pas fini, malheureusement pour les deux amis. Non maintenant venait l'acte le plus important de leur scène de ménage, les réconciliation ! Mais quel bonheur, quel joie, cela devait être pour eux. Quel malheur, quel malédiction c'était en revanche pour les voisins de ce couple... Car après les hurlements dûs aux disputes, il y avait l'habituel calme après la tempête, qui annonçait leurs réconciliations. Et alors que les deux amis s'y attendaient le moins, la Castafiore, qui était la voisine, commença à user de son magnifique instrument sa voix ! Autant dire que Sydney aurait préféré s'en passer... L'accompagnement de cette chère voisine ? Son mari en guise de chœur, et son lit entant qu'instrument de musique. La sérénade commença doucement avec les grincements de leur lit, avant de commencer par monter en volume avec les chœurs du mari, pour finir avec les sublimes vocalises de la Soprano, qu'elle était.

      - Quel fabuleux concert, tu ne trouves pas ? J'y ai le droit au moins trois fois par semaine, lorsque ce n'est pas tout les jours...


    Le jeune homme venait de prononcer ces quelques mots, d'un air désemparé, bien trop habitué aux états d'âme de ses compatriotes. Il ne supportait plus cet habituel vacarme, et ne savait plus comment faire, pour les arrêter (si seulement c'était possible de les arrêter, dans de telles circonstances...), mais alors qu'il jetait un coup d'œil à Kenzie, une idée lui vint en tête. Le jeune homme se leva alors d'un bond, avant de se retourner vers son ami, un sourire malicieux étirant son visage, il fit alors signe à la jeune fille de le suivre, pour se diriger vers sa chambre, adjacente à celle de ses voisins, une idée derrière la tête:

      - Pourquoi on pourrait pas s'amuser un peu nous aussi ? Après tout qu'est-ce qui nous empêche de faire un petit concert comme le leur ?


    La théorie de Sydney étant que leur dernière chance d'arrêter ses bruyants voisins à ce stade, était de les imités dans leur actes, du moins, pour les vocalises... Sydney avait décidé de proposer à Kenzie de les imiter...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It’s always the same way, make some fun ! [Kenzie H.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• as you want! :: - QUARTIERS RESIDENTIELS - :: • Perhaps Center • :: Appartement de Sydney F. & Tyler W.-