AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leyla J. Davis

    Give me your ass baby, I just want you tonight •

avatar

Féminin Pseudo : Célinouh
Age : 25
Date d'inscription : 31/12/2009
Messages : 612
: TMBG - Boss of me

(c) : vampalicious psychozee
Age : 21 ans
Emploi, études : étudiante en langues

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Je suis athée, Dieu merci!

MessageSujet: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Ven 5 Nov - 20:33

Citation :
Félicitations, vous avez donc eu le courage d'accepter notre invitation et on peut d'or et déjà vous faire la promesse que vous ne serez pas déçu du voyage! A peine arrivé sur la plage Brighton comme le mail vous l'indiquait, voilà qu'on vous a donné comme instruction de vous rendre désormais au Comedor, restaurant luxueux situé à Highland Avenue, lieu où votre mystérieux partenaire vous rejoindrait. On a également confié à l'un d'entre vous trois enveloppes, enveloppes qui contiennent chacune un défi à réaliser. Attention, vous ne pourrez ouvrir l'enveloppe suivante que lorsque le précédent défi sera effectué! Sur ceux, à vous de jouer! Et n'oubliez pas que ce soir tout est permis!

Première enveloppe;

Spoiler:
 

Deuxième enveloppe;

Spoiler:
 

Troisième enveloppe;

Spoiler:
 

Désolée Kimouh j'ai écris ce message à ta place, mais je ne pouvais pas t'attendre, tout ça s'est décidé très vite, aujourd'hui en fait. Donc tant pis, je prends le risque du bagne! angry


EDIT KIMOUH - pas de soucis, on est entre nous ici après tout poupey mais je t'enverrais bien au bagne quand même, juste pour le plaisir (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla J. Davis

    Give me your ass baby, I just want you tonight •

avatar

Féminin Pseudo : Célinouh
Age : 25
Date d'inscription : 31/12/2009
Messages : 612
: TMBG - Boss of me

(c) : vampalicious psychozee
Age : 21 ans
Emploi, études : étudiante en langues

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Je suis athée, Dieu merci!

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Ven 5 Nov - 20:58

    Il y a quelques jours, Leyla avait reçu un e-mail l'informant qu'une soirée allait avoir lieu à la plage Brington, vers 22h. En fait il ne s'agissait pas vraiment d'une soirée, mais plutôt d'un point de rendez-vous. Ayant trouvé tout cela bien curieux, et ayant surtout été interloquée et étrangement attirée par l'expression "ceux qui n'ont pas froid aux yeux", Leyla ne se posa pas la question trente-six fois, et décida de se rendre à la plage à l'heure indiquée. Étant une jeune femme très sophistiquée, elle avait réfléchis longuement à la tenue qu'elle allait bien pouvoir mettre. Craignant d'être trop chic pour une soirée qui n'était peut-être qu'un camping autour du feu, elle décida de se parer d'un jean assez moulant bleu marine, d'un t-shirt rouge ainsi que d'une veste noire, les températures n'atteignant pratiquement pas les vingts degrés en ce mois de novembre. Elle se brossa soigneusement les cheveux, ceux-ci ondulaient à la perfection -en même temps, nous parlons de Leyla Davis, quoi de plus ? Avant de sortir elle mit une paire de converses en cuir -ce qui, franchement n'arrivait que très rarement, Leyla préférant porter des talons et surtout, des chaussures bien plus élaborées. Prenant son sac à main, elle y fourra rapidement son porte-feuille qui trainait sur sa table de chevet, puis partit.

    Arrivée à destination, la première chose qui la frappa fut le peu de monde qui s'y trouvait. C'était étrange, on parlait bien d'un rassemblement non ? Une personne qu'elle ne connaissait pas vint à sa rencontre, et lui explique le déroulement de la soirée. Leyla allait en fait devoir se coltiner quelqu'un durant toute la nuit, et ce quelqu'un pouvait être n'importe qui; même un geek -mon Dieu quelle horreur! On lui remit trois enveloppes avec un autre papier cartonné plié en deux qui contenait d'autres instructions; le nouveau lieu où elle devait se rendre, et le fait qu'elle allait devoir se plié à trois défis avec cette mystérieuse personne. Important, elle ne devait pas ouvrir la deuxième enveloppe avant la première.

    Sur le coup, elle crut qu'elle allait tout bonnement refuser et partir. Mais ce n'était pas dans les habitudes de Leyla; elle n'avait pas pour principe d'abandonner quelque chose en cours, et encore moins un défi pour "ceux qui n'ont pas froid aux yeux". Elle prit donc ce que cette personne lui proposait puis partit en direction du Comedor, un restaurant qu'elle connaissait bien puisqu'elle avait l'habitude de s'y rendre avec ses parents. Une fois arrivée, elle prit un siège, puis attendit la personne qui était censé la rejoindre, tout en espérant que ça ne serait pas un de ces types aux cheveux gras parlant sans cesse de World of Warcraft; yerk.

    Voilà déjà cinq minutes qu'elle attendait, et la seule chose qu'elle se disait c'était: j'attends encore cinq minutes, sinon, je me casse. Un homme entra dans la salle de restaurant: ouf, il avait l'air classe, quel soulagement. Mais le bonheur fut de courte durée; en effet, William Jenkins s'avançait droit devant elle...



J'espère que ça te va ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William C. Jenkins


avatar

Masculin Pseudo : Wiwi
Age : 25
Date d'inscription : 06/04/2010
Messages : 250
: Franz Ferdinand - Do You Want To

(c) : Aurélie - Midnight Poison
Age : 23 ans

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: L'amour on s'enlace ; Supprimer les guillemets des citations : une manière élégante de recycler les idées usagées [Frédéric Dard; Jacques Attali]

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Sam 6 Nov - 20:19

    Lorsque William Jenkins consulta son iPhone pour la nième fois dans la journée, il était quatorze heures et, l’on venait de lui envoyer une invitation par sms. Le message était claire, simple, rendez-vous ce soir vers vingt-deux heures à la plage Brington. Intrigué, le jeune homme se demandait qui lui avait envoyé un tel sms mais, la mention "ceux qui n'ont pas froid aux yeux", le fit vite changer d’avis sur la nature du message, prenant soudainement au sérieux la demande faite par les organisateurs de la rencontre.
    Vers vingt heures, le grand brun commença à se préparer, réunion sur une plage ne rimant pas forcément avec sac à patate, il commença à chercher ce qu’il fallait où, il le fallait. Ce n’est que vers vingt et une heures trente, que le jeune homme (à la classe internationale), fût prêt.
    William enfourcha alors son magnifique Fixie et, pédala ainsi jusqu’à la plage désirée. Oui je vous vois venir, un vélo ? Mais je croyais que ce dieu qui se nomme William Jenkins était de classe internationale ? Et bien quoi vous ne connaissez pas la nouvelle, le vélo mes choux, c’est tendance désormais !
    Bref, pour clore le sujet, le jeune rentier arriva sur la plage à l'heure promise. Là il se vit remettre trois enveloppes et, quelques instructions qu’il mourrait d’envie d’outre passer mais, il se contenta de suivre ce qui était écrit. William retourna sur son vélo et parcouru le peu de chemin qui le séparait du Comedor pour retrouver son défit et, par la même occasion la personne avec qui il devait le partager. Arrivé au restaurant il avait quelques minutes d’avance sur le programme et, en profita pour fumer un petit quelque chose qui n’avait rien à voir avec une gentille petite cigarette inoffensive…

    Il était enfin prêt pour pénétrer dans ce restaurant qui depuis sa rénovation faisait bar d’ambiance par la même occasion. Là les instructions étaient claires, il devait retrouver une jeune femme qui posséderait le même bracelet que tous ceux qui avaient accepté les défis. William lui-même possédait ce bracelet et, bien oui, sinon il ne serait pas présent en ces lieux.
    Elle se trouvait là, devant ses yeux, ses magnifiques cheveux châtains ondulants sur ses épaules, habillées de carmin. Ouf il n’était apparemment pas tombé sur n’importe qu’elle fille, elle avait l’air de faire attention à elle, enfin il n’avait pas encore vu son visage, mieux valait ne pas parler trop vite. Elle fixait la fenêtre d’un air attentif, attendant surement l’arrivée de son coéquipier, alors ses cheveux virevoltèrent en accord avec son mouvement. Elle venait de tourner la tête vers la porte d’entrée.
    Malheur, cela ne pouvait être ! Pas encore, pas cette fois, pas après ce qui c’était passé en boite… Décidemment, il n’avait jamais autant croisé Mlle Davis que durant ces dernières semaines. Evidemment sur toutes les jeunes femmes qui participaient à ces défis, il fallait qu’il tombe sur elle, à croire que tout cela n’était que mascarade occasionnée non sans arrières pensées. De toute manière, il n’était plus l’heure de faire demi-tour et, après tout, le sms indiquait bien : "ceux qui n'ont pas froid aux yeux". L’heure de vérité arrivée. William devait faire équipe avec Leyla et, ce malgré ce qu’il pouvait ressentir pour elle, malgré ce qui c’était passait ce soir là, lorsqu’ils étaient en discothèque.

    C’est parait de son plus beau sourire freedent (aucun mérite pour cette expression, le jeune homme appelé son sourire de façade ainsi, depuis qu’il avait commencé à lire les tomes de « La Communauté du sud »), qu’il s’approcha de la jeune femme avant de la saluer, le plus naturellement possible, l’air de rien.

      - Décidément, j’ai l’impression qu’on est fait pour se fréquenter, nous nous croisons souvent en ce moment. Est-ce un effet de mon imagination, où ai-je l’impression que cette idée n’enchante que ma petite personne ?


    Une fois ça tirade terminée, le jeune homme, essayant tant bien que mal de rester naturel, assis son fessier sur la chaise moelleuse qui s’offrait à lui, afin de se retrouver en face de cette magnifique et, mystérieuse femme. Le regard ténébreux du jeune homme, pouvait ainsi croiser à sa guise celui, profond de la jeune femme.

      - Alors quel effet cela te fait-il d’être mon partenaire ? Fantastique n’est-ce pas ? Je sens que toi et, moi nous allons nous amuser plus que jamais.


    A ces mots, William sortie la première enveloppe de la poche de son jean et, fit signe à Leyla de faire de même, ils ouvrirent alors tous deux leur enveloppe, découvrant en même temps leur tout premier défi.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla J. Davis

    Give me your ass baby, I just want you tonight •

avatar

Féminin Pseudo : Célinouh
Age : 25
Date d'inscription : 31/12/2009
Messages : 612
: TMBG - Boss of me

(c) : vampalicious psychozee
Age : 21 ans
Emploi, études : étudiante en langues

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Je suis athée, Dieu merci!

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Sam 6 Nov - 21:38

    Quelle abomination ! Quelle horreur ! Comment cela pouvait-il bien être possible ? Leyla aurait voulu pouvoir s'échapper, prendre ses jambes à son cou, courir, oh oui ça elle aurait pu en être capable. Car elle détestait William Jenkins plus que tout au monde.. enfin, c'est ce qu'elle pensait ressentir. Lorsqu'elle le voyait, la colère l'envahissait, elle se sentait toute chose et avait juste envie de lui coller une bonne grosse claque sur la joue. A peine elle le voyait, elle ne pouvait que balancer des remarques désobligeantes, elle lui disait des choses qu'elle ne pensait parfois même pas, elle qu'elle ne pensait pas avoir dans la tête. Après tout, ses parents ne l'avaient pas élevée comme ça, elle se devait d'être polie et respectable, mais lorsqu'elle voyait cet homme, elle ne pouvait se conduire de toute façon; comme ses parents l'auraient souhaité. Tout deux provenaient du même milieu alors, parfois elle s'imaginait que ses parents auraient pu connaître les Jenkins, et même lui présenter William. Pourquoi pas proposer un mariage arrangé pendant qu'ils y étaient! Lorsqu'elle réalisait qu'elle divaguait complètement et s'imaginait des choses complètement puériles et farfelus, elle se retenait de se frapper elle-même.

    Il était donc là, debout devant elle avec un sourire qui lui donnait déjà l'envie irrésistible de le frapper, de le mordre et de lui arracher ses dents. Lui, l'homme qui l'avait embrassée contre son gré -c'étaient les faits établis, il faut l'avouer, William avait presque violée la jeune femme innocente- et ridiculisée comme une paysanne ? Non, non, pitié, faîtes qu'on me sorte de là, pensa t-elle au plus profond d'elle-même, priant Dieu Soleil ou Ciel ou n'importe quelle autre connerie en lesquelles les gens croyaient; qui sait, peut-être qu'en priant fort, elle serait téléportée en Irak, en Corée du Nord, ou n'importe quels affreux pays dangereux qui serait tellement plus agréable que la présence de cet homme au charme certain...

    Il ouvrit la bouche et de celle-ci sortis des mots qui résonnaient comme une dure mélodie dans les oreilles de Leyla. Oui, c'était bien vrai, ils se croisaient souvent. Le destin avait fait qu'ils s'étaient un jour rencontré une première fois, puis une deuxième et cetera sans plus jamais pouvoir arrêter le processus. Peut-être que si je le tuais, j'arrêtais de le voir, une bonne fois pour toute!

      « Pour une fois tu as vu juste; oui cela n'enchante que toi. Ton apparition même est une tragédie, et tu dois connaître les tragédies grecques non ? Tu sais comment ça finit, j'espère ? »


    Lança t-elle en ponctuant sa phrase d'un sourire forcé qui laissait entendre clairement qu'elle n'allait pas tarder à prendre la fourchette qui était sur la table et à la lui planter dans l'œil. C'est alors qu'il s'assit et continua à planter son regard dans celui de Leyla. Sans réfléchir, elle aurait lancer quelque chose comme: quoi, tu veux ma photo? seulement elle prit le temps de penser qu'il lui lancerait encore une vacherie, et elle détestait ne pas avoir le dernier mot.

      « Je crois que tu devrais t'acheter un dictionnaire; visiblement tu ignores le sens du mot "fantastique". La prochaine fois que tu ne connais pas quelque chose, abstiens-toi de le mentionner s'il te plait, tu t'éviteras bien des brimades. »


    Honnêtement elle ne savait pas ce qu'il lui prenait de parler comme cela, mais au moins, elle réussit à lui clouer le bec pour quelques secondes: quel répit! Il l'invita alors à ouvrir sa première enveloppe de défis. C'était donc vrai, c'était lui son partenaire.. elle avait déjà reconnu le bracelet des participants à la soirée, mais au fond d'elle elle avait espéré qu'il s'agissait d'une mode extravagante à la William Jenkins. Relevant fièrement la tête, elle se saisit de l'enveloppe et l'ouvrit. Elle put lire ceci:


_______________
    Une petite soif mais plus de monnaie pour vous payer un verre ? Rien de plus facile, il suffit de partir sans payer!

_______________

    Sur le coup, elle eu un rire nerveux. Partir sans payer ? Dans ce restaurant où elle s'était déjà rendue mainte fois avec ses parents, sa famille ? Tous les employés la connaissaient, elle avait une réputation à tenir tout de même! Elle n'allait pas partir sans payer, à plus forte raison que ça ne se faisait pas.

      « C'est une blague j'espère ? »


    L'enfer venait véritablement de commencer: en plus d'être avec William Jenkins, cet homme détestable, elle était coincée dans ce restaurant et devait commander un verre qu'elle ne payerait même pas. Se souvenant du mail: "pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux" et aussi du fait qu'elle était en présence de son pire ennemi, elle se ressaisit et essaya de faire bonne mine devant lui.


      « Alors, on commande ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William C. Jenkins


avatar

Masculin Pseudo : Wiwi
Age : 25
Date d'inscription : 06/04/2010
Messages : 250
: Franz Ferdinand - Do You Want To

(c) : Aurélie - Midnight Poison
Age : 23 ans

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: L'amour on s'enlace ; Supprimer les guillemets des citations : une manière élégante de recycler les idées usagées [Frédéric Dard; Jacques Attali]

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Dim 7 Nov - 13:40

    C’est marrant comme le visage de la jeune femme s’assombris soudainement lorsqu’elle reconnue qui était se beau et, élégant jeune homme qui s’approchait d’elle. Cette brusque réaction eut pour résultat de faire sourire intérieurement William, il aimait produire son petit effet sur les jeunes femmes, n’importe quelles réactions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, étaient agréables au jeune homme. Mais cette petite sensation de chaleur qui lui parvenait lorsqu’il faisait mouche, fut de courte durée, quand cette chère Leyla Davis, décida de faire remarquer à notre wiwi national qu’il ferait mieux de s’acheter un dictionnaire plutôt que de sortir des âneries aussi grosses que lui. Sur cette remarque, il ne put qu’afficher un air d’insatisfaction et, se renfrogna comme un enfant que l’on venait de disputer, plus pour la frustration qu’il ressentit à ne pas répondre des reproches de la jeune femme que pour la remarque acerbe qu’elle venait de lui lancer.
    Tous deux découvrirent avec stupéfaction le rôle qu’il devait jouer. Si le visage de Leyla se décomposait au fur et à mesure qu’elle parcourait les lignes, celui de William au contraire s’illumina à l’idée que la jeune femme était peut-être bien plus prude qu’elle ne le laissait croire.
    William aimait sortirent et, faire la fête, il était un habitué des défis et, ne se lassait pas de repousser ses limites (sûrement l’une des raisons de son mariage éclaire à Las Vegas un soir un peu trop arrosé...). Alors ce n’était pas partir sans payer qui lui faisait peur. Il avait déjà un plan précis en tête et, n’allait pas tarder à le partager avec la jeune femme mais, avant il voulait jouer un peu.

      - Qui a-t-il Davis ? On dirait que tu as vu un fantôme ? Pourtant je suis sûr que ce n’est pas la raison de ce manque d’enthousiasme…

    Soudain le jeune brun se ravisa, certes il adorait martyrisé cette jeune péronnelle cependant, il se rappela du dernier soir où il s’était essayer à cet exercice et, cela c’était plutôt mal terminé. Enfin façon de voir les choses car, au fond de lui le jeune homme savait pertinemment que ce baiser échangé avec la jeune femme, ne lui fut pas si désagréable. Pour se changer les idées, William pris sa commande. Il aurait pus se contenter d’un simple verre mais, le jeune homme n’en fit rien, il prit un verre certes mais, également un plat complet, sous l’air ahurie de sa jeune partenaire. Oui, c’était l’une des habitudes du rentier, ne jamais faire les choses à moitié et, pour couronner le tout il demanda la même chose pour la jeune femme. Ce qui arriva quelques minutes plus tard était un plat étranger, inhabituel pour les papilles locales, une fois de plus William voulait torturer la jeune femme (quel sadique celui-là !) mais, peut-être était-elle habituer aux plats exotique ? Une chose était certaine, peut-être pouvait-elle être habitué aux plats pimentés, il n’en restait pas moins que partir sans payer la gênait, alors partir sans payer après avoir pris l’un des plats les plus cher du restaurant était pire que tout.

      - Bonne appétit, j’espère que tu ne m’en veux pas d’avoir commandé à ta place. Tu sais, quoi puisqu’on est partenaire, autant faire la conversation, il serait très pénible de réaliser nos 3 défis dans un silence de mort. Alors ta journée a-t-elle était agréable ?


    Sérieusement ? Il comptait vraiment lui parler de sa journée ?! Mais où était passé notre petit sadique de service ? Ce n’était pas être sadique, ni jouer avec les nerfs de la jeune femme ça ! C’était simplement ne pas avoir suffisamment de culot pour reprendre là où ils s’étaient arrêtés la dernière fois. Certes la soirée c’était passée il y a quelques semaines de cela maintenant mais, William sentait un malaise grandissant en présence de Leyla. Génial, c’est qu’ils allaient vraiment rire à ce rythme là…


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla J. Davis

    Give me your ass baby, I just want you tonight •

avatar

Féminin Pseudo : Célinouh
Age : 25
Date d'inscription : 31/12/2009
Messages : 612
: TMBG - Boss of me

(c) : vampalicious psychozee
Age : 21 ans
Emploi, études : étudiante en langues

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Je suis athée, Dieu merci!

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Dim 7 Nov - 17:20

    Partir sans payer était certes, culotté, cependant Leyla ne s'attendait pas à ce que leur premier défi soit celui-ci. Il fallait croire que les personnages qui avaient organisées cette soirée défis ne l'aimaient pas vraiment, comme pouvaient-ils lui faire endurer une telle honte ? Le problème était d'autant plus gênant que William était avec elle en ce moment même et pouvait observer -sûrement avec délectation- le visage catastrophé de Leyla. Il lança une remarque, seulement la jeune femme était bien trop absorbée dans ses pensées pour pouvoir lui répondre. Chose plus étonnante encore, elle n'avait pas réagit à l'appellation qu'il avait employée: Davis. Non pas qu'elle détestait son nom de famille, loin de là, c'est juste qu'elle n'aimait pas lorsqu'on l'appelait avec, cela lui rappelant trop l'époque où elle était au collège. Or, Leyla n'était plus une élève désormais, d'ailleurs elle aurait pu être professeur dans un certain domaine, car elle avait beaucoup de choses à apprendre... aux hommes de préférence (l'expérience avec Jenae Winston l'avait traumatisée, dès lors elle n'a plus jamais osé faire quoique ce soit avec les femmes).

    Consciente qu'elle devait se montrer prête à tout devant ce jeune homme -attention aux sous-entendus inexistants!- elle le laissa commander. Cependant elle fut étonnée de son choix: un plat entier. Comment pouvait-il se montrer aussi irrespectueux ? De plus ce n'était pas le plat le moins cher de la liste, et autant dire que même si cela avait été le moins cher, le prix aurait pu paraître astronomique à une personne de classe moyenne.

      « En plus d'un dictionnaire, tu pourrais peut-être te procurer des lunettes. Je te signale qu'il était écrit qu'on ne devait prendre qu'un verre, et toi tu commandes un plat très cher; non mais franchement où avais-tu la tête ? »
    Lui lança t-elle en se penchant sur la table afin que les employés et autres clients n'entendent pas ce qu'elle avait à dire. Le ton qu'elle avait employé était celui des reproches bien entendu. Même si elle lui en voulait pour ce qu'il venait de faire, elle était quand même contente du plat qu'il avait commandé. En effet elle connaissait ce plat, et il était plutôt bien épicé. Peut-être que Jenkins pensait pouvoir impressionner la jeune femme et la voir cracher du feu, cependant il semblait ignorer que la mère de Leyla était libanaise et aussi une très bonne cuisinière, autrement dit, la cuisine épicée, elle la connaissait bien.

    Le plat arriva plus rapidement que s'ils avaient été dans un restaurant bas de gammes, et sa vue fit du bien à la jeune femme. Cela l'a fit même sourire. Par contre, le bonheur fut de courte durée et cela pour deux raisons: la première étant qu'elle était censé ne pas payer ce plat, la deuxième et la plus importante qu'elle était en présence de William Jenkins, et que celui-ci venait d'ouvrir la bouche -encore. Voilà qu'ils voulaient qu'ils papotent ensemble, comme de vieux amis ? Mais qu'est-ce qu'il a fumé ?

    Serrant la serviette qui était roulée et posée sur la table assez fort, elle le regarda et lui lança un sourire forcé.
      « Très bien merci. Enfin, jusqu'à ce que tu fasses ton apparition et ne gâches tout, comme d'habitude. »
    Sur ce, elle relâcha la serviette et entama son plat qui était ma foi, bien délicieux. Même si elle détestait cet homme, il fallait bien avouer qu'il avait du goût, et du charme. Peut-être même de la classe, mais ce n'était pas quelque chose qu'elle allait lui avouer, ça, il pouvait toujours courir pour qu'elle lui dise un truc gentil !

      « Tu as vraiment l'intention de ne pas payer ça ? »

    Peut-être était-ce le fait d'être en train de manger un bon plat (elle n'avait mangé qu'un simple sandwich avant d'aller à la plage), mais Leyla n'avait pas été agressive sur ce coup-ci. Elle pensait même partir sans payer puis revenir pour payer: c'était son coté angélique. Mais il y avait cette part d'elle qui voulait s'amuser, tenter le tout pour le tout et tant pis si cela entachait sa réputation, après tout, elle savait que les gens ne lui faisaient pas que des compliments lorsqu'elle avait le dos tourné. Disons que c'était le risque à prendre quand on vivait sa vie comme on l'entendait.

    L'atmosphère était un peu plus détendue, et la jeune femme se risque à discuter un peu avec son partenaire. Après tout il avait raison, ils étaient partis pour passer toute la nuit ensemble, alors autant s'amuser un peu. Toute souriante, elle dit:

      « Tu sais quoi, j'ai vraiment soif, pourquoi ne pas commander un peu de champagne ? »

    N'attendant même pas qu'il lève le petit doigt, elle leva la main pour interpeller une serveuse à l'uniforme foncé très soigné et commanda une bouteille de champagne. Quoi ? Mais qu'était-elle en train de faire ?

    La note pour cette soirée s'annonçait salée...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William C. Jenkins


avatar

Masculin Pseudo : Wiwi
Age : 25
Date d'inscription : 06/04/2010
Messages : 250
: Franz Ferdinand - Do You Want To

(c) : Aurélie - Midnight Poison
Age : 23 ans

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: L'amour on s'enlace ; Supprimer les guillemets des citations : une manière élégante de recycler les idées usagées [Frédéric Dard; Jacques Attali]

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Ven 12 Nov - 21:19

    William fronça les yeux, certes il venait de prendre un petit remontant pour se donner du courage avant de rentrer dans ce restaurant mais, il n’était ni sénile ni, suffisamment éméché pour ne pas se rende compte que Leyla venait de se pencher vers lui. « Mon dieu, je rêve ou elle est en train de m’allumer là ?! » ce fait était tout bonnement impossible, à cette idée le jeune homme secoua imperceptible la tête afin de se raviser. Comment pouvait-il croire une chose pareille, son esprit lui jouait des tours et, le pire dans tout cela, c’est qu’il ne pouvait s’empêcher de jeter de rapide coup d’œil dans le décolleter de cette pauvre Leyla. William fit de son mieux pour détourner son regard de la jeune femme et, le fixer sur le paysage resplendissant de la ville en pleine nuit. Il avait presque envie de se frapper, pour ces pensées plus qu’idiotes. Finalement ce petit joint était peut-être plus chargé qui ne l’avait cru. Tant pis pour lui désormais, il devait assumer ces actes et, rester naturel envers Leyla. Il se contenta donc de la fixer droit dans les yeux lorsqu’elle lui demanda avec insistance s’il ne comptait pas payer. Il espérait son regard suffisamment clair pour qu’elle comprenne qu’il avait bien l’intention de faire la fête au propre frai du restaurant. Bon il devait l’avouer il avait plutôt apprécié le fait qu’elle ne lui sorte pas de remarque désagréable pour une fois, c’est aussi pour cela qu’il s’était dit qu’une fois dans sa vie il pouvait la fermer en présence d’une jolie fille. D’ailleurs il ne tarda pas à trouver le bénéfice de sa concession puisque la jeune femme se décoinça pour commander une énorme bouteille de champagne et, non pas un vulgaire mousseux du super marché, non un vrai champagne aussi couteux que gouteux !

    Lorsque la bouteille arriva vers eux, les yeux de William se mirent à pétiller autant que les bulles du champagne dans son verre. Il en avait l’eau à la bouche, but une gorgé et, se rappela malencontreusement de ce qu’il avait pris avant de venir et, des choses qui s’étaient produites la dernière fois qu’il avait but de ce merveilleux nectar en présence de la jeune femme. Jeune femme qui le regarda suspicieusement lorsqu’il s’étrangla avec sa pauvre gorgée de champagne en repensant à cette aventure…

      - Hum… Excellent. Dis donc Leyla depuis quand tu prends d’aussi grand risque, commander une bouteille de champagne hors de pris alors que nous sommes simplement invité à prendre un verre…


    Une fois de plus le jeune rentier eut envie de se frapper la tête contre un mur, pour une fois qu’une soirée en présence de la jeune femme était agréable, elle venait justement de baisser sa garde, elle commençait a s’amuser elle aussi mais, non ce gros abrutit de première qu’il était ne pouvait s’empêcher de construire une phrase sans glisser quelques sarcasme à l’intérieur. Au moins lorsqu’il restait mué, il ne frisé pas la troisième guerre mondial. Une fois de plus son regard devint fuyant, il se sentait devenir tout rouge, chose qui ne lui arrivé jamais et, avait envie de sortir d’ici au plus vite, jamais Leyla ne pourrait le prendre au sérieux, il faisait bien trop de gaffe à la seconde. Et maintenant en plus de se sentir mal à l’aise, il n’osait même plus toucher au champagne de peur de faire de nouveau une faute aussi grosse que lui. Comme il avait l’impression que la jeune femme le fixait depuis bien trop longtemps, il ramena ses yeux sur sa partenaire en évitant son décolleter cette fois et, attaqua son plat.

    Ma foi ce qui arriva par la suite, monsieur aurait put le prévoir. Pour une raison qu’il ne s’expliquait pas, il était aussi nerveux qu’un soldat qui aurait posé un pied sur une mine, qui n’attendrait qu’un seul mouvement de sa part pour exploser. Il fixait donc la jeune femme, portant sa fourchette à ses lèvres, lorsque le colis n’arriva pas à l’adresse voulu mais chez le voisin (comment ça vous n’y comprenait rien ?! Mais voyons réveillez-vous ! C’est une métaphore annoncent que ce nigaud à fait une belle tache sur sa chemise !). Oui ce soir n’était décidément pas le bon soir pour William Jenkins, lui qui avait mit tellement de temps à se préparer en vu de ce ranca… De cette soirée. Au rythme de sa fourchetée qui tomba sur sa chemise, il baissa les yeux afin de constater les dégâts. Génial, c’était pire que Hiroshima en bas. Altérer par son manque de délicatesse en cette soirée de défis, il n’eut pas le cœur ni, le courage, de remonter son regard vers Leyla et, resta ainsi plusieurs secondes. Comme cela lui arrivait assez fréquemment, il hésita entre deux options, la première s’enfuir le plus loin possible de la jeune femme, la seconde rire de ses propres erreurs. Il hésita longuement avant de choisir la seconde et, se mit alors à rire tout d’abord d’un petit rire assez nerveux, qui s’enflât pour devenir un vrai rire, un rire joyeux qui sort du cœur, un fou rire ! Tellement bien qu’il eut du mal à aligner les quelques mots à destination de sa coéquipière.

      - Au… mon… dieu… ma très chère amiiiie. Je crrois, que… que… que tu as...


    Il fit une pause afin de reprendre un temps soit peu son souffle, pris une grande bouffée d’aire et, débita le reste de sa phrase à une vitesse à peine compréhensible, puisqu’il était de nouveau pris d’une crise de fou rire.

      - Que tu as hérité d’un bien piètre partenaire pour cette soirée !


    Il se rendait peut-être ridicule mais, au moins ce petit moment d’hilarité avait détendue l’atmosphère, à présent il en était sur, il passait pour un débile profond aux yeux de Leyla. A cette idée le jeune homme eut un pincement au cœur, il se disait que malgré leur appartenance à un même monde jamais, ils ne pourraient devenir amis et, il le regrettait.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla J. Davis

    Give me your ass baby, I just want you tonight •

avatar

Féminin Pseudo : Célinouh
Age : 25
Date d'inscription : 31/12/2009
Messages : 612
: TMBG - Boss of me

(c) : vampalicious psychozee
Age : 21 ans
Emploi, études : étudiante en langues

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: Je suis athée, Dieu merci!

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Sam 13 Nov - 16:12

    La bouteille de champagne ne tarda pas à se retrouver sur la table des deux partenaires de soirée. La jeune serveuse agrémenta son service d'un joli sourire; si elle savait ce qu'ils étaient sur le point de faire, elle n'aurait pas sourit, mais aurait plutôt froncé ses beaux sourcils en les regardant d'un air réprobateur, avant d'aller chercher un officier de police. Mais, haha, elle ignorait tout des plans des deux jeunes gens, et c'était ça qui rendait la chose encore plus excitante!
    Leyla remarqua le regard qu'avait posé William sur la grosse bouteille de champagne, et cela la fit sourire -et pas qu'intérieurement. La serveuse, qui était toujours là, servit ses clients comme il se devait, puis repartit lorsqu'ils approuvèrent la qualité de ce breuvage. Quel crime! Ne pas payer un aussi bon champagne, Leyla s'en voudrait pour un petit moment; ou pas. Si on regardait bien la situation, tout ça n'était qu'une grosse blague bien sympathique. La brune fut surprise lorsque son compagnon -de bar, attention aux malentendus- sembla avoir avalé de travers; souriant aussi discrètement qu'elle le pouvait -même si ses efforts ne portaient pas vraiment leurs fruits- elle but elle-aussi une nouvelle gorgée.

      « Et bien vois-tu cher William, s'il y a une chose que j'ai appris récemment, c'est bien qu'il y a peu de choses sérieuses dans la vie... alors une bouteille en plus ou en moins, finalement, qu'est-ce que ça peut bien représenter pour ce restaurant ? »


    Dit-elle d'un air malicieux. Et de reprendre une gorgée...
    L'ambiance n'était plus ce qu'elle était. Au lieu de s'insulter implicitement, les deux jeunes gens mangeaient et buvaient de bon train; était-ce donc possible qu'ils passent une bonne soirée ensemble ? Ma foi oui, surtout que cela s'était déjà produit auparavant.. dans une certaine boite de nuit appelée le « Road Night Club », lieu particulièrement festif où Leyla avait, semblait-il, séduit William en dansant d'une manière très sensuelle, lui ignorant au départ la véritable identité de la jeune femme. En repensant à ces instants passés avec lui, Leyla ne sut que penser. Elle était à la fois en colère et ravie de passer des moments avec lui, c'était assez étrange comme sensation. Disons que pour l'instant, elle était certaine de se sentir bien avec lui...

    Mais était-ce vraiment réciproque ? L'observant minutieusement, elle put se rendre compte que William semblait mal à l'aise; en effet celui-ci devenait de plus en plus rouge au fut et à mesure que la jeune femme le fixait. Cela ne pouvait pas être l'effet de l'alcool, elle savait qu'il avait l'habitude de boire et ce n'était pas une malheureuse coupe de champagne à peine entamée qui allait le rendre pompette. L'effet sembla se dissiper alors qu'il entreprit de manger son plat; la jeune femme l'imita alors même si elle avait déjà bien entamé le sien. Petit accident qui ne passa pas à coté des yeux de lynx de Leyla: l'homme en face d'elle venait de faire tomber un bout de viande sur sa belle chemise. Paraissant d'abord très peiné, il ne fut pas un seul geste, puis au bout d'un certain moment, il se mit à rire d'une façon plutôt étrange, ce qui fit arquer un sourcil à la jeune femme. Puis William se mit à rire franchement... et honnêtement, son rire n'avait rien de raffiné, en fait c'était même tout le contraire; ce manque de retenue fit rire alors à son tour la belle femme d'un rire franc, et même un peu moqueur. Oh ça oui il avait raison, c'était un bien mauvais partenaire qu'elle avait là en face d'elle, mais elle s'en fichait un peu à vrai dire, il valait toujours mieux qu'un pauvre geek moche.

      « Oh ! Pour ça... tu as bien raison ! »



    La soirée continua ainsi, alliant sourires et boutades. Il fallait dire que c'était bien la première fois que ces deux-là passaient un moment ensemble sans dire des choses désagréables -mise à part l'autre soirée au Road Night Club. On pouvait donc dire que leur relation s'était améliorée, et cela faisait au fond bien plaisir à Leyla, qui trouvait là bien du réconfort. Les deux avaient finit leur plat et vint le moment tant attendu: la fuite!

      « Je crois... que c'est le moment ? »


    Leyla se mordait la lèvre inférieure pour s'empêcher de rire; la grosse bouteille de champagne commençait certainement à faire son effet, en plus d'être détendue, la jeune femme avait le dessous des yeux qui la picotait un peu. Attendant l'approbation de son partenaire, elle se leva et passa ses mains sur son t-shirt, histoire de bien se présenter. Elle prit ses affaires puis se dirigea vers les toilettes; en effet elle s'était rendu à cet endroit un peu plus tôt dans la soirée et avait ensuite fait remarqué à William qu'ils possédaient une fenêtre assez grande, et qu'elle avait donc trouvé un moyen pour ne pas les faire courir; elle ferait semblant d'aller aux toilettes, William sortirait en ayant demandé à la serveuse de faire préparer l'addition pour ne pas trop éveiller les soupçons, puis aurait prétendu aller fumer une cigarette alors que sa "fiancée" se rendait faire ses "dernières affaires". Ensuite il passerait derrière le bâtiment puis récupèrerait Leyla à la sortie de la fenêtre; et tout ça sans se faire remarquer!
    Leyla alla dans les toilettes puis, feint de vouloir se remettre un peu de poudre devant la femme qui était en train de se laver les mains. Quand celle-ci fut sortit, elle vérifia que personne n'était présent puis ouvrit la fenêtre, regarda par celle-ci et remarqua que William était arrivé. Elle entreprit alors de grimper -heureusement qu'elle était en pantalon et en converses, vive les petites baskets et les jeans, vraiment!- à la fenêtre, puis passa au travers, laissant le jeune homme la rattraper.
    Mais comme un malheur n'arrive jamais seul -rappelez vous que l'apparition de William est (soi-disant) une tragédie pour Leyla- elle prit un peu trop d'élan et fit tomber le jeune homme à la renverse lorsqu'il la rattrapa. Elle était donc sur lui, leurs lèvres n'étant séparées que par quelques centimètres... Sa tête lui disait de vite se relever, cependant elle s'attarda quelques instants sur le corps du jeune homme en plongeant ses yeux noisettes dans les siens; regard particulièrement intense qui aurait pu déboucher sur un nouveau baiser. Mais la jeune femme se reprit et se remit debout le plus rapidement qu'elle put.

      « Hum... on ouvre la deuxième enveloppe alors ? »


    Demanda t-elle d'un air à peine timide. Le jeune homme se releva et c'est à cet instant qu'elle se rendit compte d'une chose: elle était incontestablement attirée par William Jenkins.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William C. Jenkins


avatar

Masculin Pseudo : Wiwi
Age : 25
Date d'inscription : 06/04/2010
Messages : 250
: Franz Ferdinand - Do You Want To

(c) : Aurélie - Midnight Poison
Age : 23 ans

• Forever & After •
Relationship:
Philosophie: L'amour on s'enlace ; Supprimer les guillemets des citations : une manière élégante de recycler les idées usagées [Frédéric Dard; Jacques Attali]

MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   Sam 13 Nov - 18:30

      « Je crois... que c'est le moment ? »


    Ces quelques mots claquèrent aux oreilles de William et attira son attention, il leva son regard vers le joli brun de femme qui lui faisait face. Elle se leva, fidèle à son plan et, se dirigea vers les toilettes pour dames. Le jeune homme qui suivait sa partenaire des yeux, finit par détourner son regard lorsqu’elle poussa la porte des commodités, l’attention du jeune rentier se fixa alors sur la charmante serveuse qui les avait accompagnés au cours de la soirée. Une fois de plus elle arborait un sourire resplendissant, un sourire sincère, William profita de cette opportunité pour faire fonctionner le plan, c’est sur qu’avec un homme ça aurait tout de suite moins bien marché. Il demanda à la jeune femme de préparer l’addition, sans oublier de glisser quelques compliments à l’oreille de la jeune femme, afin de flatter son égo et, surtout de lui faire baisser la garde, (pour ne pas perdre toute crédibilité aux yeux de la serveuse, il avait pris garde à cacher la tache qu’il avait faite sur sa chemise). Il se leva, son paquet de cigarette en main et, sortit de son habituel pas nonchalant, comme s’il comptait revenir. Il commença à mimer son geste, comme s’il allumer sa précieuse cigarette mais, n’en fit rien et, tourna au coin du mur rejoindre sa dulcinée (enfin façon de parler, il ne faut pas se méprendre sur la marchandise, William pouvait supportait Leyla le temps d’une soirée mais, uniquement parce qu’elle était agréable à regarder).
    Arrivé à destination il s’adossa au mur attendant que la jeune femme daigne pointer le bout de son nez, aussitôt la fenêtre cliqueta et, c’est le visage éclairé par les rayons de la lune que Leyla commença à escalader le mur. Sous ces rayons elle paraissait encore plus resplendissante mais, une fois de plus William se força à cesser de divaguer et, se positionna afin de rattraper la jeune femme. Aucun des deux protagonistes ne sut réellement comment cela se passa mais, le résultat était que tout deux se retrouvèrent allongés sur le bitume froid en cette nuit, leur visage et, plus précisément leurs lèvres à une distance très peu convenable. William sentit son corps se raidir et, si la jeune femme restait encore longtemps ainsi, c’était autre chose qui allait se raidir (moi, perverse pas du tout happy ). Heureusement pour lui, comme s’ils étaient tous deux connectés, elle se releva (non sans faire sentir sa présence), une fois debout les deux compères se regardèrent et, Leyla traduit la pensée de wiwi à haute voix. Chacun prit son enveloppe et, l’ouvrit.

    _______________

    Et si on continuait la soirée par un petit bain de minuit ? Rendez-vous à la plage Portsea, et sans vos vêtements bien évidemment

    _______________

    Leyla semblait comme horrifiée une nouvelle fois par se défit et, William devait se l’avouer cette nouvelle expérience l’inquiété quelque peu lui aussi. Mais, on est jeune qu’une fois et, il ne s’inquiétait pas pour la jeune femme qui avait sut faire preuve de folie pour ce premier défit, après tout que pouvait-il leur arriver ? William s’arma du plus charmeur de ses sourires et, se contenta de dire :

      - Ca tombe bien j’avais besoin de me changer.

    Alors il se rapprocha de la jeune femme et, lui prit la main, l’amena à son vélo et, la fit grimper sur le guidon avant de partir en direction de la plage. Qui aurait put croire que ses deux là passaient leur temps à s’envoyer des vannes à la figure ?


FIN

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENEMENT, soirée défis entre les superbes William Jenkins et Leyla Davis [T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• as you want! :: - MELBOURNE CENTER - :: • Highland Avenue • :: Le Comedor-